Skip to content →

Good Series – GLOW : girl power en justaucorps

Hello !

Beyoncé n’a plus le monopole du féminisme en body paillettes !  Les filles de GLOW (Glorious Ladies Of Wresling) sont prêtes à en découdre pour lui voler sa couronne. Cette nouvelle série Netflix de l’été raconte l’histoire (inventée) de la (vraie) troupe de catch féminin GLOW aux Etats-Unis. Au programme, retour vers le futur dans les années 80 : roller-disco, boules à facettes, justaucorps lycra, headbands, fard à paupières, laque et épaulettes … mais aussi (et surtout !) catch féminin et girl power.

GLOW est drôle, original, punchy … mais cette « feel good » serie de haut vol , n’a pas non plus oublié  d’être intelligente et féministe !   Le casting de GLOW est d’ailleurs presque entièrement féminin (à l’exception de l’excellent Marc Maron qui joue à la perfection le réalisateur ronchon et moustachu Sam Silvia) et représente les femmes et leurs corps dans toute leur diversité. Un corps avec lequel les héroïnes se battent (au sens propre et au sens figuré) et qui n’appartient qu’à elles car Glow joue admirablement avec les stéréotypes pour mieux les faire voler en éclat. Au fil des épisodes, une vraie solidarité féminine s’installe aussi entre ces catcheuses, toutes tellement attachantes qu’on voudrait bien être leur copine ou pourquoi pas, leur adversaire sur le ring !

Glow : un casting presque entièrement féminin
Glow : un casting presque entièrement féminin

Le pitch :

Ruth la brune vs Debbie la blonde ! Ruth Wilder, actrice intello et prise de tête, enchaîne les castings sans succès et se désespère de décrocher enfin un rôle digne de ce nom qui ne soit pas juste un faire-valoir pour le rôle principal masculin. Debbie Eagan,  actrice sculpturale de soap opera, est elle au chômage technique depuis que son personnage a été plongé dans le coma par les scénaristes. Desperate housewife malgré elle, Debbie s’ennuie désormais dans sa banlieue proprette en donnant le sein à son bébé Randy devant la télé.

Jusqu’à ce qu’un casting pas comme les autres réunisse les deux (ex) amies que tout opposent, à la vie, comme sur le ring…

La bande annonce :

Joligood day !

Published in GoodNews GoodSeries

One Comment

  1. Séverine Séverine

    Elle est dans ma « to watch » list sur Netflix, je vais profiter des vacances pour m’y mettre! Du féminisme , de l’humour et de la musique rock des années 80? Que demander de plus?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *